Skip to content
Façade avant boulevard Leopold II 215

La maison

La maison a été construite par l'Architecte Jean-Baptiste Dewin en 1905. A cette époque nous sommes en pleine période Art Nouveau, que l'on connaît surtout grâce à son ambassadeur Victor Horta. L'immeuble se rattache à la tendance géométrique de l'Art nouveau en illustrant une étape dans l'évolution de l'habitat bruxellois: Dewin y reprend fidèlement la tradition éclectique de la maison individuelle, qu'il épure et géométrise, éliminant tout détail superflu et toute référence au passé.
La façade, décorée de plusieurs mosaiques, ainsi que la cage d'escalier et ses vitraux sont remarquables.

Chambres d'hôtes 215 Boulevard Léopold II à Bruxelles

Vitrail Jean-Baptiste Dewin - Chambres d'hôtes Léopold II à Bruxelles

Jean-Baptiste Dewin - Chambres d'hôtes Léopold II à Bruxelles

Vitraux Jean-Baptiste Dewin - Chambres d'hôtes Léopold II à Bruxelles

L'Architecte

Jean-Baptiste Dewin (1873-1948) fait partie des architectes de la seconde génération "Art Nouveau géométrique", tendance initiée par Paul Hankar (par opposition à la tendance "Art nouveau floral" initiée par Victor Horta). Il utilise à profusion la brique blanche, les mosaïques et les sgraffites. Influencé par Hankar et la Sécession viennoise, Dewin évolua tout naturellement après 1920 vers l'Art Déco.
Des figures incontournables de l’art déco et du modernisme bruxellois tels Louis-Herman de Koninck, Jean-Jules Eggericx, Jacques Obozinski et François Van Meulecom ont été stagiaires chez Dewin.
Toute sa carrière est marquée par "l'architecture médicale" dans laquelle il se spécialisera, sans pour autant abandonner la réalisation de maisons bourgeoises.